Réaction aux fausses informations sur le caviar dans l’émission “On n’est plus des pigeons” du 9 mars sur France 4

Face aux fausses informations sur le caviar dans l’émission “On n’est plus des pigeons” du 9 mars sur France 4, Dom Petroff se devait de réagir.

Logo-officiel-transparence

France 4 a diffusé un reportage intitulé “Et si le caviar était en train de se démocratiser ?” dans le cadre de l’émission “On n’est plus des pigeons”  le lundi 9 mars 2015. Devant le nombre d’informations mensongères et préjudiciables, nous devions rétablir la vérité point par point. Nous avons repris l’ordre chronologique du reportage.

  • “Dans les années 2000 le kilo de caviar tournait autour des 10 000 €, aujourd’hui c’est plutôt dans les 1300”.

FAUX

Tout d’abord, il faut comparer ce qui est comparable. Ici on compare le prix d’un Beluga exceptionnel de chez Petrossian (moins de 5% des ventes) et du baeri, caviar le plus répandu actuellement.

Ensuite, parler du prix du caviar au kilo n’a aucun sens. La portion de caviar est d’environ 30g, soit un prix moyen de 30 à 70 € environ selon l’espèce et la sélection. Lorsque le journaliste achète du caviar au supermarché, c’est d’ailleurs 100g pour 89,90€.

Pour rétablir la vérité sur l’évolution du prix du caviar, prenons deux exemples qui représentent 90% des ventes de caviar (source : prix catalogue Petrossian et indices des prix à la consommation INSEE) :

  • - 30g de baeri Royal coûtait 54€ en 2014, à comparer à 57.62€ en 2000, à euro constant.
  • - 30g d’ossetra Impérial coûtait 72€ en 2014, au lieu de 79€ en 2000, à euro constant.

Les prix sont donc équivalents en 2014 et en 2000.

  • “Le caviar dans les linéaires, il va falloir s’y faire.”

CE N’EST PAS NOUVEAU

On trouve du caviar en supermarché durant les fêtes depuis plus de 30 ans. Dom Petroff en propose depuis 1979. Dans les années 90, le caviar (à espèce identique) était même moins cher qu’en 2014.

  • Dans son hyper, “Matthieu trouve 100g de caviar pour un peu moins de 90€”.

Les prix pratiqués par les supermarchés sont très concurrentiels en période de fêtes. Le caviar est un produit d’appel sur lequel les supermarchés font de très faibles marges, et leur puissance d’achat est forte. Les 30g de caviar Dom Petroff s’achetaient entre 35€ (esturgeon blanc) et 60€ (ossetra) en supermarché à Noël 2014.

  • “(Les grandes maisons historiques) ne veulent pas que l’on parle de démocratisation. (…) 

VRAI parce que c’est une fausse affirmation

Nous venons de montrer que le prix du caviar n’a pratiquement pas évolué entre 2000 et 2014 et il était même moins cher dans les années 90. Il n’y a donc aucune démocratisation.

  • “(…) ils ne veulent pas non plus que l’on parle d’élevage”

FAUX

Les grandes maisons parlent toutes d’élevage par souci de sérieux. Au contraire, bien des sociétés opportunistes cherchent à tromper le consommateur en laissant croire que tel caviar, parce qu’il provient d’Iran, est sauvage, alors qu’il provient de l’élevage. D’autres vantent l’origine française, alors que cette origine n’est pas forcément un gage de qualité.

  • “Pour son caviar (celui de Caviar Passion), comptez entre 20 et 30€ pour une boite de 20g, la moitié d’une grande maison spécialisée”.

FAUX

A caviar de même espèce et même qualité, les prix sont identiques dans les maisons spécialisées et moins chers en supermarchés. L’arrivée de jeunes marques sur le marché du caviar en ligne n’a rien changé.

Les sites de vente de caviar en ligne prennent comme référence les prix des grandes maisons comme Petrossian et les barrent pour afficher un rabais important, alors que ce n’est pas le même produit. Imaginez que l’on vende un sac en cuir standard en comparant au prix d’un sac de prestige de chez Hermès et affichant 80% de réduction ! Etant donné les caviars qu’ils vendent, les boutiques en ligne “pure players” devraient prendre comme référence les prix pratiqués en supermarché.

  • “Le caviar chinois est le meilleur caviar au monde”

FAUX

Un excellent caviar d’une même espèce peut provenir de bien des pays, pas forcément de Chine, mais aussi des Etats-Unis ou de France. Le goût du caviar est très variable. Il dépend :

Dans les fermes d’élevage de:

  • - l’espèce d’esturgeon
  • - La qualité du salage des œufs et de la qualité du processus de production.

Chez le spécialiste du caviar :

  • - du savoir-faire de sélection et maturation
  • - des critères de choix spécifiques dans la sélection
  • En conclusion

Nous affirmons :

  • - Faux de dire que le caviar se démocratise.
  • - Faux de laisser penser que la vente en ligne a fait baisser les prix de 50%. Au même niveau de qualité, le caviar est souvent même moins cher en supermarché et ce depuis plus de 30 ans.

L’évolution du prix du caviar par rapport au coût de la vie montre qu’il est au même prix en 2014 et en 2000.  Il restera encore longtemps un produit exceptionnel, de ceux dont on préfère mettre le prix et apprécier la qualité plutôt que de voir une “bonne affaire” se transformer en mauvaise expérience.

 

La direction de Dom Petroff

 
Nos dires sont étayés par des documents écrits, publiés et publics et non sur des simples déclarations, nous tenons à disposition les preuves de ce que nous avançons et sommes disposés à les partager avec les auteurs du reportage, la maison de production et la direction de France 4.
 
 
300-coffret-2x20g

Author Bio

Mathieu de Dom Petroff

Mathieu de Dom Petroff est votre interlocuteur privilégié pour toutes les questions concernant le caviar et sa filière, ainsi que tous les autres produits Dom Petroff. Restons en contact : - Mathieu de Dom Petroff sur Google+ : - ou sur Facebook.

Leave a reply